Les actions de professionnalisation des salariés en parcours d’insertion avec Tissons la Solidarité


Dans le cadre de l’amélioration de l’accompagnement des personnes en difficulté nous nous sommes rapprochés de notre réseau Tissons la Solidarité pour fédérer les différentes activités qui travaillent autour du textile, pérenniser économiquement notre activité et améliorer le taux de retour à l’emploi des salariés. Tissons la Solidarité permet aux équipes une montée en compétence par la formation et un rapprochement avec le secteur du luxe afin de valoriser un personnel souvent en déficit d’estime de soi.
L’idée fondatrice est d’utiliser le recyclage textile et la mode comme supports d’insertion pour les personnes écartées de la vie active pour diverses raisons.
Le réseau mobilise l’ensemble des acteurs de l’économie classique (entreprises de luxe et autres…) autour de la thématique du retour à l’emploi pérenne des femmes.
Le Réseau Tissons la Solidarité est un réseau majoritairement féminin. Un public très souvent en situation de monoparentalité (parents isolés). Cette dominante féminine s’explique par l’activité textile elle-même, unique activité facilement accessible aux femmes dans le paysage de l’insertion.

 

PHASE 1

INSER-VET participe à la griffe Tissons La Solidarité parrainée par Christian Lacroix


Elle consiste à donner une « une nouvelle vie » à un vêtement en le retravaillant selon des tendances élaborées avec des stylistes professionnels et en suivant un parcours de production classique de 6 mois avant la mise en boutique (une collection Eté et une Hiver)..
Pendant toute la réalisation de la collection, les salariés sont suivis et formés par des professionnels du luxe venant de l’équipe de Christian Lacroix.
Ces vêtements permettent ainsi de proposer à la vente une collection chaque saison. Des professionnels de l’entreprise se sont engagés à suivre la bonne évolution de ce projet en y apportant leurs compétences en matière de style, production mode ou suivi économique et des marques ont apporté leur soutien (Comptoir des Cotonniers).
Les salariés transforment des vêtements neufs de la marque du « Comptoir des Cotonniers » pour ensuite les vendre au sein du magasin INSER-VET de Saint Antoine pour attirer une nouvelle clientèle.


 


Depuis 2015 TLS, avec l’accord du Ministère chargé de l’emploi, a créé deux préparations opérationnelles à l'emploi collectives (POEC) visant à certifier professionnellement les personnes que le réseau accueille.
Ces deux POEC permettent une montée en compétence de nos salariés en parcours d’insertion mais également de notre encadrement. En effet la mise en place des deux formations impose aux encadrants techniques de mettre en place de nombreux pré-requis au sein de la structure ainsi que de suivre la méthode TLS. La formation TLS en vente et en couture assure donc une professionnalisation de la structure :

  • Création d’une formation Vendeur Conseil (POEC – Préparation opérationnelle à l’emploi), 300 heures. Diplôme : CQPI Vendeur conseil

  • Création d’une formation Retoucheuse (POEC – Préparation opérationnelle à l’emploi), 270 heures. Diplôme : Certification par un jury de la branche (La Maison Chanel, le Comptoir des Cotonniers).
     

Au sein d’INSER-VET ces deux actions de formations ont été proposées aux salariés en parcours d’insertion dès 2016. Pour mettre en œuvre ces formations, l’ensemble de l’équipe a travaillé sur un plan de développement qualitatif afin d’être conforme aux outils de l’économie classique.

PHASE 2

La formation qualifiante

 

     1- Développement qualitatif collecte

Assurer le développement de l’approvisionnement en dons directs via les entreprises pour approvisionner nos boutiques en vêtements de qualité. Permettre ainsi une collecte qui garantit une qualité et qui permet de s’engager sur un véritable parcours d’insertion pour les personnes qui sont dans la structure.
     2- Boutique
Nous avons rénové la boutique rue Saint Antoine à Belfort selon le concept Tissons la Solidarité. Nous avons actualisé la boutique afin que cette dernière dans sa réalisation se rapproche le plus possible des boutiques de prêt-à-porter classiques, permettant ainsi aux salariés en insertion une formation continue (à l’image du concept de l’alternance).
L’ouverture de cette boutique (ONLIMI) est une étape importante dans notre développement. Il existe actuellement 6 boutiques-écoles en France conçues pour accueillir les formations de notre réseau Tissons la Solidarité. Ce changement nous permet de diversifier notre clientèle, pour professionnaliser nos salariés et calquer davantage le monde dit classique de la vente. Cette boutique possède tous les outils professionnels que l’on retrouve dans les petits commerces : caisse tactile avec douchette à code barre, logiciel EBP point de vente, vitrine, portants.
La plupart des personnes qui arrivent à INSER-VET manquent de qualification. C’est pour cette raison que nous proposons aux salariés qui ont un projet dans le domaine de la vente en grande distribution de se former afin d’obtenir le titre professionnel d’employé commercial en magasin. Pour ceux qui souhaitent occuper un poste de vendeur en prêt à porter nous organisons en lien avec notre réseau Tissons la Solidarité une POEC vente.
Le magasin de prêt à porter « ONLIMI » d’INSER-VET est un outil pédagogique important pour les salariés.
Dans le cadre de leur formation, ils y réalisent certaines activités pratiques de marchandisage, de vente, d’animation. L’encadrante responsable de la vente réalise ainsi tout au long de la formation, des exercices, des animations de vente, des jeux de rôle à la vente, des créations de vitrine. Ce matériel nous permet de former plus aisément en amont de la formation nos salariés sur la partie pratique de la vente. Ils se trouveront dans une situation semblable aux magasins classiques et ils acquièrent des savoir-faire professionnels reconnus par les professionnels de la branche. L’encadrante vente peut ainsi faciliter les apprentissages puis l’évaluation des acquis en situation de travail dans le but d’attester les compétences professionnelles. Avec une formation pratique et théorique les salariés possèdent toutes les connaissances nécessaires pour trouver un emploi en milieu classique en petite boutique.



 

PHASE 3

FAIRE MONTER EN GAMME INSER-VET en investissant dans la chaîne de production (de la collecte à la vente)

 

Bénéfice pour l’association

L’entrée dans le programme Scale Up en 2015 a permis à l’association de fédérer l’ensemble du personnel sur un projet commun le textile. A travers la confection d’une collection ayant pour matière première les vêtements trouvés par le personnel du tri textile, les couturières proposent à la vente dans notre boutique école des créations originales. Ce projet permet de faire travailler ensemble, l’atelier couture et tri ainsi que le secteur de la vente.
Le point culminant du projet et la réalisation d’un défilé dans notre boutique école afin de présenter le travail réalisé et de faire participer ainsi l’ensemble des femmes de l’association en venant défiler. Cette expérience permet de faire reprendre confiance à ce public féminin qui a souvent passé de nombreuses années exclu de tous rapports sociaux. La création d'emplois en alliant les professionnels de la Haute Couture, la mode, au don de vêtements de seconde main et à l'insertion des femmes est  une formidable innovation en faveur de l'emploi. La démarche du réseau Tissons la Solidarité de rapprocher deux secteurs diamétralement opposés est un pari osé mais tellement valorisant. Ce rapprochement avec le monde de l'entreprise est éminemment nécessaire et il nous faut continuer à progresser en ce sens.